AVANTAGES

AVANTAGES DU CONCEPT RAM

BAN

  • Implantation généralisable et aisée en zone urbaine, sablonneuse ou rocheuse
  • Tri sélectif, le meilleur compromis écologique et économique
  • Division par cinq des émissions de CO2
  • Collecte normale en zone inondable ou en intempéries
  • Pas de double mode de collecte, espace de manœuvre habituel
  • Pas de tube pour introduire les déchets où pourraient se développer virus et bactéries
  • Pas de dépollution programmée, nettoyage périodique habituel des conteneurs
  • Fiabilité de la motorisation, 1000 cycles sans entretien , contrôle semestriel. (env.200 cycles)
  • Nettoyage aisé en cas de pollution accidentelle
  • Accès immédiat au conteneur par la trappe en cas d’incendie
  • Accès par la trappe en cas d’introduction accidentelle d’un objet ou autre
  • Sécurité ouverture /fermeture par télécommande, verrouillage haut et bas
  • Système de manœuvre simple à restitution d’énergie
  • La source d’énergie qui permet les manœuvres peut être, si nécessaire, sécurisée en permanence par un chargeur solaire ou un câble via la BOM.
  • La génération d’énergie peut selon le cas, permettre des fonctions de contrôle, sécurité, gestion, organisation des tournées
  • Les caches conteneurs RAM sont esthétiques, ils s’inscrivent ou embellissent le site où ils sont implantés
  • Personnalisables avec une sculpture et/ou un blason représentatif de la commune ou de la région
  • Fabrication et montage par des entreprises Françaises
  • Economique, coût global, coût d’implantation et d’utilisation réduits

ECONOMIQUE, ECOLOGIQUE:  Entre le concept RAM et tout procédé de collecte nécessitant une grue, une étude comparative fait apparaitre que pour une commune ou une agglomération de 125 000 habitants:

–  Un gain de 1700 heures sur la main d’œuvre en temps de collecte (deux Agents)
–  Un gain sur le temps d’usure et de fonctionnement des BOM et grues de 850 heures.
–  Une économie de l’ordre de 33 000 litres de gazole .
–  Une économie de plus de 60 000 € (gazole + main d’œuvre).
–  Une économie sur les frais de contrôle et d’entretien des BOM et grues.
–  Une réduction des rejets de CO2 dans l’atmosphère de 80 tonnes environ

Ces chiffres optimisés ne tiennent pas compte de l’amortissement de cinq BOM équipées de grues (170 000 € l’unité), de la différence de prix entre les produits, des frais kilométriques, implantation, entretien, etc…  

 

 

Publicités